Chagrin du lundi matin.

Lundi matin, des larmes en classe de moyenne section : « je voulais rester avec maman… »

Accueillir l’émotion, c’est dire à l’enfant : « oui tu as le droit d’être triste, j’entends ton chagrin … alors que faire pour accompagner cette émotion débordante, pour retrouver le soleil à l’intérieur de toi ? »

L’enfant réfléchit… « un dessin pour dire à maman que je l’aime »…

Et les traits prennent formes, les couleurs s’étalent sur la feuille blanche, les doigts se dégourdissent et le temps d’un dessin, la vibration de la tristesse se transforme en une onde d’amour, en sourire…
Il y a certains lundis matin qui ont la douceur d’un moment magique : un dessin pour sécher la petite larme…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.